Mon parcours

De 2005 à 2016 : parcours d’une jeune infirmière en quête de sens.

J’ai commencé ma carrière professionnelle en exerçant le métier d’infirmière. Mon diplôme en poche à 21 ans, je me suis lancée le cœur ouvert et la bouche en cœur dans cette profession passionnante, aussi riche humainement qu’en terme d’apprentissage de la vie.

Le sujet de mon travail écrit de fin d’études ? “l’impact de la relation soignant-soigné sur l’évolution de l’état de santé du patient”. Déjà à l’époque, ce sujet me passionnait.

C’est donc sur le terrain, au contact des patients en souffrance et de leurs proches, que j’approfondis ce vaste sujet durant ces années de pratique au sein du monde médical.

Curieuse de connaissances et d’expériences, j’arpente le métier sous toutes ses coutures : de la médecine générale au soin palliatif (soins aux personnes en fin de vie), des services d’urgences et de réanimation au milieu carcéral, en passant par les maisons de retraites, les centres de rééducation, de dialyse, à l’hospitalisation à domicile, et divers services de chirurgies.

Parallèlement à ma profession d’infirmière, j’assure durant 6 ans la fonction d’adjointe au maire en charge de l’insertion et de l’emploi : une expérience passionnante qui me permettra par la suite d’appréhender le rapport aux entreprises, au monde du travail et aux projets collaboratifs.

Vers une activité professionnelle plus alignée

Au terme d’une dizaine d’années de pratique, je m’interroge sur mon avenir professionnel dans le métier d’infirmière. La dimension holistique de l’Être est rarement prise en compte dans le parcours de soin général, et la dimension relationnelle est de moins en moins présente, par manque de moyens humains.

Je commence alors un cursus de différentes formations, en vue de créer mon activité professionnelle totalement en accord avec mes valeurs.

2015 : Je m’initie à l’haptonomie (Centre International de recherche et de Développement de l’Haptonomie, Paris 10e), la “science de l’affectivité” comme l’appellait son fondateur Frans Veldman. Cette approche permet de développer sa présence à soi et à l’autre.

2015 à 2017 : Je travaille à temps partiel dans un SPA asiatique, dans lequel je suis formée par des praticiens en médecine chinoise au différentes techniques de massage asiatique.

2017 : Je me forme à l’aromatologie intégrative (Ecole Française d’Aromathérapie Intégrative, Boulogne Billancourt). Cursus passionnant donné par des naturopathes et thérapeutes passionnés : on y aborde la notion d’intégration de l’utilisation des huiles essentielles dans une hygiène de vie globale, adaptée au mode de vie de chacun. J’y apprends également des notions de base en olfacto-thérapie, précieuses pour accompagner mes clients durant les différentes phases de leur vie.

2018 : afin d’approfondir la connaissance de moi-même pour pouvoir proposer des prestations encore plus qualitatives en terme d’accompagnement et de soins holistiques (c’est-à-dire du corps ET de l’esprit), je me forme à la thérapie énergétique. Je prends humblement conscience de mes propres filtres (ce qui me permet une écoute dépourvue de ceux-ci dans mes accompagnements), et développe ma sensibilité pour des prestations encore plus qualitatives et en profondeur.

Du bien-être au coaching professionnel

Suite à mon expérience en SPA, je créée en parallèle ma propre micro-entreprise de massage holistique, où je propose des massages intuitifs mêlant ces différentes techniques de manière intuitive, non protocolisée.

De fil en aiguille, mon activité de massage bien-être s’enrichit et évolue vers l’accompagnement au bien-être de manière holistique : à la demande de mes propres clients, et d’abord de manière informelle. Je reçois des cadres, des personnes en burn out, en reconversion professionnelle. C’est alors que ma micro-entreprise de bien-être “Ô Mains de Lily” évolue tout naturellement vers une activité de coaching, alors même que je n’ai pas encore créé officiellement cette proposition.

Dévoilement de soi par la voix et jeu du TAO

2018 : Je découvre, pratique et m’initie au chant Werbeck : une méthode holistique et humaine et passionnante visant au dévoilement de soi par la voix. J’utilise cette approche dans mes ateliers collectifs, en synergie avec d’autres outils.

2019 : Je découvre et me forme à l’animation du jeu du TAO, en milieu professionnel et également pour les particuliers souhaitant expérimenter ce jeu qui, à lui seul, a le pouvoir de fédérer ses joueurs et d’amorcer un réel processus d’intelligence collective.

Cette compétence clé me permet d’accompagner les entreprises, équipes, organisations et collectivités dans une démarche d’intelligence collective, de manière ludique et efficace. J’apprends également au cours de cette formation les techniques d’accompagnement dérivées des principes du jeu du TAO : tao-coaching individuel qui me permet d’officialiser mon activité de coaching des particuliers et autres outils d’intelligence collective dérivées du TAO.

Voir plus grand pour impacter le monde…

Fin 2019 : Je décide de fermer ma micro-entreprise et créé ma société, pour voir plus grand et créer la possibilité de mixer les compétences, afin d’offrir un service plus complet aux entreprises et particuliers souhaitant évoluer dans une démarche plus respectueuse de soi, de l’humain et de ce qui nous entoure Buena Vida est née.

Je développe aujourd’hui mon réseau de collaborateurs afin d’oeuvrer collectivement à un mieux-être global, tant au niveau de l’épanouissement individuel qu’en milieu professionnel : car à mon sens l’un ne va pas sans l’autre.

Au plaisir d’échanger avec vous !